Forum RPG basé sur l'aventure, l'archéologie façon Tomb Raider
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Carter "Nighthorse" Leonard

Carter Leonard

Citadins

avatar
Date d'inscription : 21/06/2017
Messages : 19
Credits : tumblr
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 13:53

CARTER NIGHTHORSE LEONARD

feat David Midthunder


PASSEPORT

SURNOM : Nighthorse, l'Indien
ÂGE : 55 ans
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 30 octobre 1962 à la réserve indienne de Fort Peck, Montana
NATIONALITÉ : Americaine
ORIGINE : Natif Americain

LIEU DE RÉSIDENCE : Londres la plupart du temps

SITUATION AMOUREUSE : Célibataire
ORIENTATION SEXUELLE  : Hétérosexuel

SIGNE DISTINCTIF : Quelques cicatrices sur le torse, une sur la cuisse gauche et dans le dos.



AVENTURIER OU RAT DE BIBLIOTHÈQUE ?

NAISSANCE D'UNE PASSION : Tout est dit dans le titre, qui vous a mis le pied à l'étrier, qui a planté cette petite graine de la passion des antiquités et des trésors en vous ?

ÉTUDES/MÉTIER : Études d'Anthropologie culturelle à l'université d'Utah -
Ancien policier tribal de la réserve de Fort Peck.
Homme de Confiance de Lara Croft et maintenant de Savannah.
SPÉCIALITÉ : Les Indiens, quelque soit la culture.

EMPLOYEUR : Famille Croft
GROUPE : Citadins



HG WELLS OU CHRISTOPHE COLOMB ?

TON SAC A DOS : un couteau de survie, des allumettes, un briquet, du papier, de la corde et de la ficelle, une flasque de whisky, un sac de couchage, un beretta 9mm et des balles.

LA MACHINE A REMONTER LE TEMPS : L'époque qui est la plus inspirante pour Carter est et restera celle d'avant l'invasion des colons anglais, français, espagnols et autres sur le territoire américain. Sans doute parce que c'est toute son histoire qu'il ne veut pas oublier, certainement parce que dans son sang coule les larmes que son peuple a versé. Quoi qu'il en soit, il ne peut se défaire de cette période car oublier c'est donner raison à l'homme blanc !

MON PÈRE CE HÉROS : Gandhi. Parce qu'il a su prôner la résistance et la non-violence tout en gardant à l'esprit que la guerre ne résout rien quelle que soit la situation. Malheureusement, lorsque l'on voit comment le monde tourne, on peut se dire que cet homme n'était qu'un utopiste. Mais que ne donnerait pas l'humanité pour vivre un peu d'utopie ?

CONVICTION/CROYANCES : Mes croyances sont purement indiennes. Je crois au Grand Esprit et aux esprits de moindres importances, je crois au cercle de la vie et à la roue-médecine qui rythment ma destinée.

PARTICULARITÉ : Carter est un homme d'honneur. Il ne peut trahir la confiance que l'on a placé en lui. Par contre, si vous osez un jour le poignarder dans le dos, attendez-vous à être traqué sans relâche. Et seule la mort vous délivrera de sa détermination.



DANS LES MANUELS D'HISTOIRE

Naitre dans une réserve indienne cela aurait pu conditionner la vie de Carter Leonard en faisant de lui un laissé pour compte. Fort heureusement, ce ne fut pas le cas, bien au contraire.
Ayant vu le jour à Fort Peck dans le Montana, Carter n'a connu que sa mère. Son paternel ayant eu la bonne idée de s'engager dans l'armée afin de ne pas finir comme alcoolique notoire, il était mort au combat lors de la première année qui suivit la naissance du jeune Carter. De ce fait, sa petite enfance ne fut pas de tout repos. Vivant des allocations du gouvernement, le petit Carter ne mangeait pas toujours à sa fin et n'allait pas tous les jours à l'école. Toutefois, il sut résister aux appels des sirènes qui auraient pu l'entrainer sur une mauvaise pente.

Après quelques années à se mouvoir entre déchéance et apathie, la mère de Carter abandonna son enfant pour un monde meilleur. Le petit garçon se retrouva orphelin et placé dans une famille d'accueil qui le conditionna enfin pour une meilleure destinée. Si au départ ce fut difficile pour lui, le chef Louis Longshadow le considéra d'emblé comme son propre fils et lui enseigna les traditions ancestrales tout en le faisant aller à l'école des "blancs" afin qu'il acquière toutes les connaissances qu'il était capable d'assimiler. "C'est ainsi que l'on devient un bon chef" que le vieil homme ne cessait de répéter à Carter et cette phrase marqua à jamais son avenir.
Développant une soif d'apprentissage, Carter fut toujours dans les premiers de sa classe contrairement aux propres enfants du chef Louis. Désireux de se montrer digne de la confiance dont ce dernier l'honorait, il faisait suivant ses capacités. Ne pouvant pas encore travailler pour l'aider financièrement, il serait donc celui qui obtiendrait une licence. Et la fin de ses études fut couronnée de succès. Carter fut diplômé d'anthropologie et prêt à entrer dans la vie active. Mais parfois, l'avenir se montre facétieux avec les plus téméraires.

Alors qu'il pensait pouvoir trouver rapidement un travail et faire profiter le monde de ses connaissances si chèrement acquises, Carter fut bien obligé de reconnaitre qu'un natif américain n'était pas le bienvenu dans la communauté "blanche". D'ailleurs, ces années-là était assez mouvementées et l'activisme indien reprit de plus belle. Se sentant véritablement concerné par l'avenir de son peuple et afin d'éviter qu'il ne soit une nouvelle fois spolier, Carter se laissa gagner par le militantisme au point de seconder le vieux chef Longshadow au sein de la réserve. Et pour gagner sa vie plutôt que de vivre au crochet des siens, il fut nommé policier tribal en chef et responsable de la sécurité du site.
Ce n'était pas un métier des plus contraignants surtout par rapport aux siens qu'il devait, la plupart du temps, recadraient pour des violences conjugales ou des problèmes d'indiscipline chez les jeunes enfants. Ceux qui lui posaient réellement de problèmes étaient les touristes qui se croyaient tout permis sur les terres de son peuple. Vous seriez entré chez ces mêmes personnes sans demander leur permission, ils auraient crié au loup en se sentant offusqué. Là ils devaient faire preuve de diplomatie et de fermeté pour faire déguerpir les intrus en leur montrant qu'une réserve n'était pas un parc d'attraction pour touristes fortunés. Et ce n'était guère une mince affaire.

Ce fut dans cet état d'esprit que Carter rencontra Lara Croft. Cette dernière avait pénétré sur le "territoire Lakota" sans se faire annoncer, toute désireux qu'elle était de venir fouiller les vieilles grottes à quelques miles de la réserve. Or, le territoire étant régit par des lois tribales, aucun étranger ne pouvait venir ainsi sans en avoir reçu l'accord des anciens. Et quand on informa Carter qu'une étrangère se trouvait chez "eux", il dut la prendre en chasse. Course-poursuite dans les bois, escalade dans la montagne, rien ne fut épargné au policier qui dut s'adapter et faire preuve de ténacité. Mais l'homme avait de la ressource à revendre, sans doute plus que Lara car à un moment donné, une fraction de seconde et c'était l'accident. Carter arriva rapidement sur les lieux et trouva une Lara à moitié dans les vapes, la jambe ouverte et la nuit qui tombait. Et tandis qu'ils se trouvaient trop éloignés de la route pour reprendre la jeep du policier, ce dernier dut composer et jouer au docteur. Il soigna la jeune aventurière et fit en sorte de passer la nuit avec elle afin qu'elle ne sombre pas dans le coma. Et au petit matin, il la ramena à l'hôpital de la réserve qui, il fallait bien l'avouer n'avait rien d'une grande structure des grandes villes mais qui offrait quand même des soins adaptés.

Quelques jours plus tard, Lara fut autorisée à rester parmi les Lakotas. Et Carter lui servit de guide. Bien entendu, cela ne plut que moyennement au jeune policier mais le chef Louis avait ainsi parlé. Il se soumit à ses ordres et fit ce qu'on lui demandait. C'est là qu'il découvrit réellement la jeune exploratrice et s'attacha à elle. Petit à petit, une certaine forme d'amitié se noua entre les deux jeunes gens si bien que quelques années plus tard, lorsque Lara se rappela à son bon souvenir, il n'hésita pas à quitter son emploi pour entrer à son service.
Fini l'activisme, fini la rébellion contre les hommes, Carter avait décidé de vivre sa vie et de voir du pays. Cela ne l'empêchait pas de garder un œil sur ce qu'il se passait dans la réserve mais la relève était assurée, il pouvait souffler.

Quittant les Etats-Unis pour l'Angleterre, Carter dut se faire à sa nouvelle vie. Homme de confiance de Lara Croft n'était pas de tout repos. Il se mit à voyager avec elle, à découvrir le monde et ses trésors, à la sortir de mauvais pas autant qu'elle le faisait pour lui. Une vie d'aventures et de péripéties fut à leur portée. Et quand Savannah vint au monde, il fut chargé de sa sécurité autant que de son éducation. Lara lui faisait toute confiance afin de développer chez sa fille ce petit supplément d'âme que Carter possédait. Et ce fut bien naturellement qu'il éleva la petite fille comme si elle était de son sang, lui prodiguant les valeurs de la vie.

Aujourd'hui encore, tandis que Lara a tragiquement disparu, Carter prend son rôle très à cœur. Savannah a beau être une jeune femme réfléchit, il sait que les dangers rôdent tout autour d'elle et que jamais il ne se le pardonnerait s'il lui arrivait malheur. Alors dans l'ombre, il veille.



Y'A QUELQU'UN DERRIÈRE L'ÉCRAN ?

Pseudo/Prénom : Leo ✘ Pays : France ✘ Disponibilités : 5j/7 en général ✘ Scénario ou inventé : Inventé avec l'accord de la chef  ✘ Crédits : Google est mon ami ✘ Comment as-tu découvert le forum ? : On m'a tiré par la chemise pour venir ✘ Commentaires : Et toi là-bas, amène tes fesses par ici !

Fiche by devnerdgirl

Carter "Nighthorse" Leonard

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: